Accueil Boîte à outils Liens de parenté


Dénomination des liens de parenté

           

Louis

           
             

 

     
   

Pierre

      frères germains       Albert    
                     
 

Gaston

    cousins germains    

Françoise

 

1er mariage

 

2e mariage

      1er mariage   2e mariage
                 

Jules

  frères
consanguins
 

Lucien

  petits-cousins
ou
cousins issus
de germains
 

Joseph

  frères
utérins
  Denis
   
oncle

et neveu

             

grand-oncle

   

Jacques

  arrière-petits-cousins
ou
cousins issus
d'issus de germains
ou
remués de germains
 

Jean

  cousins
germains
  Gilbert
et

petit-neveu

                 
 

 

Martin

     

Félix

oncle et neveu
à la mode de Bretagne ou
cousins ayant le germain


"à la mode de Bretagne" ou "à la mode de Bourgogne" :
- oncle à la mode de Bretagne (ou petit-oncle ou cousin ayant le germain) : cousin germain du père ou de la mère
- tante à la mode de Bretagne (ou petite-tante ou cousine ayant le germain) : cousine germaine du père ou de la mère
- neveu à la mode de Bretagne (ou petit-neveu) : fils d'un cousin ou d'une cousine germaine
- nièce à la mode de Bretagne (ou petite-nièce) : fille d'un cousin ou d'une cousine germaine
- cousin à la mode de Bretagne (ou petit-cousin ou cousin issu de germain) : fils d'un oncle ou d'une tante à la mode de Bretagne, c'est-à-dire le fils d'un cousin germain ou d'une cousine germaine du père ou de la mère
- cousine à la mode de Bretagne (ou petite-cousine ou cousine issue de germain): fille d'un oncle ou d'une tante à la mode de Bretagne, c'est-à-dire la fille d'un cousin germain ou d'une cousine germaine du père ou de la mère

 

Appellation des principaux membres de la famille par rapport au de cujus
 

          arrière-arrière
grand-père
x arrière-arrière-
grand-mère
                     
                                     
        arrière-
grand-père
x arrière-
grand-mère
  arrière-
grand-oncle
/
arrière-
grand-tante
                       
                                       
     
 
                                   
    grand-oncle           grand-père x grand-mère                   grand-tante
                                     
                 
       
                                 
beau-père x belle-mère       père x mère       oncle x belle-tante   tante x bel-oncle   oncle / tante
à la mode
de Bretagne
                                   
       
               
                           
beau-frère
/
belle-sœur
  époux
/
épouse
x de cujus       sœur x beau-frère   frère x belle-sœur   cousin
/
cousine
  cousin
/
cousine
   
                         
gendre
ou beau-fils
x fille   fils x belle-fille
ou bru
  neveu   nièce   neveu   nièce   neveu / nièce
à la mode
de Bretagne
  petit-cousin
/
petite-cousine
   
                                 
        petit-fils
/
petite-fille
  petit-fils
/
petite-fille
  petit-neveu
/
petite-nièce
          petit-neveu
/
petite-nièce
           
                                 
        arrière-
petit-fils
/
arrière-
petite-fille
  arrière-
petit-fils
/
arrière-
petite-fille
  arrière-
petit-neveu
/
arrière-
petite-nièce
          arrière-
petit-neveu
/
arrière-
petite-nièce
           


Tableau n°1

 

 

belle-mère
ou marâtre
x père x mère x beau-père
ou parâtre
       
demi-frère /
demi-sœur
(consanguin)
  de cujus   demi-frère /
demi-sœur
(utérin)


Tableau n°2

 

 

1er mari
ou
1re épouse
x épouse
ou
époux
x de cujus

 

   
beau-fils   belle-fille    


Tableau n°3

 

 

Calcul du degré de parenté

Droit Canon
Selon le droit canon, utilisé pour les empêchements au mariage, on compte le nombre de générations séparant de l'ancêtre commun.

En droit canonique il était interdit de se marier, sauf obtention d'une dispense (à payer en taxe) :
- entre parents par le sang jusqu'au 4e degré canonique (cousins issus d'issus de germains)
- entre parents par alliance : pour un veuf vis à vis de la famille de son ex-femme
- en cas de parenté spirituelle, dite aussi affinité, née notamment du parrainage (un filleul et sa marraine, une filleulle et son parrain), le parrain et la marraine d'un même enfant (compère et commère)

   

Louis

   
   

Pierre

 

Jean

1er degré

Albert

   

Gaston

 

François

2e degré

Jacques

du 2e
au
3e degré

 

Lucien

 

Joseph

3e degré

Denis

 
du 3e
au
4e degré
 
   

Martin

4e degré

Edouard

 


Droit Civil
Selon le droit civil (ou successoral), on remonte à l'ancêtre commun puis on redescend, en comptant un degré pour chaque génération et sur chaque ligne.

   

Louis

 

 

   

Pierre

 

Jean

2e degré

Albert

3e degré

 

Gaston

 

François

4e degré

Jacques

5e degré
 

Lucien

 

Joseph

6e degré

Denis

 
7e degré
 
   

Martin

8e degré

Edouard

source : La Revue Française de Généalogie, supplément au n°100, octobre-novembre 1995

 

 

Calcul du degré de parenté dans le cadre d'une succession (jusqu'au 6e degré)

source : Cabinet Coutot-Roehrig