Accueil Boîte à outils Débuter ses recherches


Voici quelques pistes afin que vous puissiez débuter ou poursuivre vos recherches, fruit de mes années d'expérience de généalogiste amateur.

Si vous en avez la possibilité, commencez par interroger vos proches, surtout les plus âgés. N'hésitez pas à les questionner à plusieurs reprises car les informations qu'ils vous donneront pourront être complétées voire corrigées d'une fois sur l'autre : une cousine oubliée, la cause d'un décès, une profession, etc. Faites des photos, des enregistrements de leur voix ou mieux des vidéos.

Si certains de vos ancêtres ont été enterrés près de chez vous, relevez les noms et les dates inscrits sur leurs tombes. Vous aurez peut-être la chance d'y trouver un grand-oncle inconnu. Demandez éventuellement auprès de la mairie le nom des personnes enterrées dans le caveau familial ; il se peut que la liste des noms gravés sur la pierre tombale soit incomplète. Oubli ou secret de famille...

Essayez de vous procurer le livret de famille de vos grands-parents qui vous indiquera, outre la date et le lieu de leur mariage, leurs dates et lieux de naissance, les noms de leurs parents, ainsi que les dates et les lieux de naissance de leurs enfants.
Tout autre document familial peut vous permettre de progresser dans vos recherches : carte d'identité, faire-part, photos...

Ensuite, à l'aide des noms et des dates, déplacez-vous dans les mairies ou écrivez-leur pour obtenir une copie des actes. De plus en plus de mairies offrent la possibilité de demander ces documents via Internet : https://www.acte-etat-civil.fr
Les collections sont constituées de registres paroissiaux - avant 1792 - appelés également BMS (Baptêmes-Mariages-Sépultures), de registres d’état civil - après 1793 - devenus NMD (Naissance-Mariage-Décès), et de tables décennales à partir de 1803. Quelques dates clés.
Si vous écrivez à une mairie, faites une demande précise (nom et prénom de la personne à retrouver, date de l'acte) et joignez-y une enveloppe timbrée pour la réponse.
- soit la mairie vous répond en vous fournissant un extrait, une copie ou une photocopie de l'acte recherché (les photocopies sont en principe interdites pour cause de dégradation) ou en vous indiquant qu'elle ne peut vous donner le renseignement demandé pour cause d'absence de l'acte en question dans ses archives (l'événement s'est déroulé dans une autre commune), de perte ou de destruction des registres, ou de versement des registres aux archives départementales.
Les actes de naissance et de mariage de moins de 75 ans sont interdits d'accès (Loi n° 2008-696 du 15 juillet 2008 relatives aux archives, auparavant le délai légal était de 100 ans). Les actes de décès sont libres d'accès.
Certaines mairies pourront vous demander une participation financière pour frais de copie.
- soit la mairie ne vous répond pas : vu l'engouement croissant pour la généalogie ces dernières années, le personnel des mairies est souvent débordé ou considère qu'il n'est pas de son ressort d'effectuer des recherches à votre place. Essayez de trouver un correspondant local qui pourra effectuer la recherche (voir par exemple sur Internet Le fil d'Ariane ou La France Généalogique)
.

L'acte de mariage est en principe le plus intéressant de tous car il fournit à la fois - pour les plus récents - des renseignements sur les mariés (lieux et dates de naissance ou simplement l'âge, les professions, les adresses) ainsi que sur leurs parents. La liste des témoins peut également faire apparaître un frère, une grand-mère ou un cousin des mariés.
Au fur et à mesure que vous remonterez le temps, les actes vous fourniront de moins en moins de renseignements, allant même jusqu'à signaler « aujourd'hui est né untel » sans indication des parents.
Avec un peu de chance, à partir de l'acte de naissance d'une personne, vous pouvez espérer retrouver l'acte de mariage de ses parents dans la même commune quelques années auparavant.
Vous pouvez aussi vous rendre aux Archives Départementales pour poursuivre vos recherches ou les consulter directement en ligne : http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/ressources/en-ligne/etat-civil/

Vous pouvez consulter le site
RECEL (Registres de l'Etat Civil En Ligne) pour rechercher une commune et consulter ses archives en ligne. Pour l'Outre-Mer (Algérie, Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.), consultez le site des Archives Nationales d'Outre-Mer. De même pour retrouver un condamné au bagne.
Il est également possible de demander une copie d'acte survenu à l'étranger concernant des ressortissants français : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/dali/

Il existe de très nombreuses autres sources qui pourront vous aider dans vos recherches : archives notariales, dispenses de consanguinité, recensements, cadastre, dossiers militaires, listes électorales, hypothèques, faire-part de décès parus dans la presse régionale, des sites comme Copains d'avant, Photo de classe, Trombi ou Facebook, etc.
Google est un très bon moyen pour retrouver une piste. Saisir par exemple les deux noms de famille d'un couple, par exemple DUPONT DURAND, peut vous permettre de retrouver la trace d'une épouse utilisant à la fois son nom de jeune fille et d'épouse.
Vous pouvez également consulter ma boîte à outils dans laquelle vous trouverez de nombreuses adresses de sites ainsi que divers documents.

Si vos recherches sont concentrées sur la France ou un pays francophone, vous pouvez poser toutes vos questions sur le forum fr.rec.genealogie à condition de vous y abonner (c'est le terme utilisé mais c'est entièrement gratuit) : étymologie d'un patronyme, recherche de cousins, de correspondants, d'un lieu, etc. Les messages déjà publiés sur ce forum sont accessibles sans abonnement.
Il existe de nombreux autres forums et listes de discussion concernant les patronymes, les pays, les confessions religieuses, les métiers, etc.

Pour vous aider dans le déchiffrage et la compréhension de certains documents, vous pouvez consulter ces pages : écriture ancienne, symboles et abréviations, numérotations ascendante et descendante, liens de parenté.

Tôt ou tard vous serez certainement amené à utiliser un logiciel de généalogie pour gérer vos données. Pour faire votre choix, vous pouvez consulter cette page. Il n'est pas nécessaire d'acheter un logiciel truffé de paramétrages compliqués pour débuter. Un logiciel simple et gratuit peut être suffisant à condition qu'il puisse exporter-importer des données au format Gedcom (Genealogy Data Communications). Il s'agit d'une norme (définie à l'origine par les Mormons) qui permet d'échanger ses informations avec les généalogistes du monde entier, quel que soit le programme utilisé.

Lorsque vous disposerez d'un fichier Gedcom, exportez-le vers une base de données en ligne, comme par exemple GeneaNet. Ces sites vous permettent d'entrer en contact avec d'autres généalogistes étudiant les mêmes patronymes que vous. En attendant, vous pouvez d'ores et déjà y effectuer des recherches.
Voici quelques bases généalogiques : Ancestry, Bigenet, ExpoActes, FamilySearch, Filae, FranceGenWeb, GeneaBank, Geneall, GeneaNet, Geneaservice, Geni, Heredis Online, mes-arbres.net, My Heritage, Roglo...

Vous pourrez créer ensuite votre propre site web et mettre en ligne non seulement vos données généalogiques mais également d'autres informations sur l'histoire de votre famille, votre région, des photos, etc.

Pour toutes vos interrogations, n'hésitez pas à consulter l'encyclopédie en ligne GeneaWiki.


Bonnes recherches !